Nous contacter

A La Une

Walid Mesloub impliqué dans une sombre affaire de blanchiment de trafic de drogue

Publié

le

mesloub walid lorient fc echarpe

L’ex-international algérien Walid Mesloub (7 sélections), passé par Lorient, Le Havre et Lens, est soupçonné de recel de blanchiment de trafic de produits stupéfiants, mais son avocat réagit en estimant que « c’est une atteinte à la présomption d’innocence ».

Walid Mesloub, 35 ans, a-t-il été victime d’anciennes mauvaises fréquentations ? L’ancien joueur du FC Lorient et RC Lens qui s’estime « manipulé et instrumentalisé » espère prouver son innocence après sa mise en examen par un juge d’instruction de Lorient à la suite d’une enquête menée par la police de Rennes et la sûreté départementale du Morbihan qui a mené à l’interpellation d’une dizaine de suspects à la tête desquels un individu surnommé « le Chinois » qui a été placé en détention provisoire.

L’affaire est suffisamment lourde puisque trois kilos de cocaïne ont été saisis, ainsi que 175 000  € en liquide et plusieurs véhicules de luxe, selon les informations de L’Équipe qui précise également que c’est sur l’achat et la propriété de ces grosses berlines que le nom de Mesloub apparaît. Il s’agit notamment deux Audi RS4 et RS6, une Mercedes C63 AMG et une Lamborghini Huracan. Lors d’une brève garde à vue en septembre 2020 à Lorient, Walid Mesloub aurait justifié l’achat, par ses propres moyens, de ces différents véhicules. Qu’il aurait ensuite revendu au Chinois, sans faire le moindre bénéfice. « Le Chinois » est également soupçonné d’avoir utilisé l’un des comptes bancaires de l’international algérien pour y déposer un chèque après la vente d’une moto et aurait fait immatriculer plusieurs véhicules au nom du joueur à son insu.

« Il conteste totalement les faits qui lui sont reprochés »

Près de 200 000 € ont été saisis sur les comptes bancaires du joueur qui aurait fait la connaissance du « Chinois » lors de son passage au FC Lorient (2014-2018). Contacté par un journaliste de L’Équipe, Maître Léon-Lef Forster s’est exprimé sur ce dossier : « Mon client a bien été mis en examen mais sans la moindre contrainte à l’issue, il n’a pas de contrôle judiciaire. Il conteste totalement les faits qui lui sont reprochés. Il ignorait tout des activités de cette personne. Mon client et ce dernier avaient une relation amicale autour d’un intérêt commun pour les belles voitures. Mon client a un peu le sentiment d’avoir été manipulé et instrumentalisé ». L’avocat du Fennec a également précisé qu’il « conteste ces faits et considère qu’il y a là une atteinte incontestable à la présomption d’innocence de mon client. Je constate qu’il y a là manifestement violation du secret de l’instruction » avant de conclure : « Nous nous réservons le droit de déposer plainte. Walid Mesloub n’est aujourd’hui soumis à aucune mesure de contrôle judiciaire ». Sans club depuis la fin de son aventure avec Umm Salal (D1 Qatar), Walid Mesloub s’entraine avec la réserve du RC Lens en attendant de raccrocher les crampons.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.