Nous contacter

Equipe Nationale

Elim. CDM 2022 Zone Afrique : Les matchs décisifs de ce mardi

Publié

le

côte d'ivoire-cameroun

En cette ultime et dernière journée de la phase de poules des éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde 2022, bon nombre de rencontres seront synonymes de finales pour les pays concernés. Outre l’alléchant et non moins stressant Algérie-Burkina Faso, la zone Afrique nous offre ce mardi trois autres matchs couperets dont un très attendu Cameroun-Côte d’Ivoire.

Cette semaine internationale n’a pas fini d’être riche en rebondissements. Après les journées dans la zone Europe qui ont notamment vu le Portugal et l’Italie être contraints de passer par les barrages, c’est au tour du continent africain d’offrir des oppositions cruciales en vue des barrages prévus en mars prochain. Leaders avec 13 points, l’Algérie reçoit le Burkina Faso à Blida dans une rencontre qui s’annonce électrique après les agissements côté burkinabè. Ces derniers, mis en échec par le Niger le 12 novembre dernier, devront l’emporter dans l’antre de Tchaker pour espérer une qualification au dernier tour. Invaincus depuis 32 rencontres et vainqueurs de Djibouti sans forcer (0-4), les hommes de Djamel Belmadi abordent cette rencontre avec beaucoup de concentration.

Cameroun-Côte d’Ivoire en prime time

C’est l’opposition que toute l’Afrique attendait depuis le tirage au sort de cette phase de poules. Deux mastodontes du continent africain contraints de se disputer un seul et unique ticket pour le dernier tour qualificatif au prochain mondial qatari. Leaders avec 13 points, les Ivoiriens peuvent se targuer de n’avoir perdu aucune rencontre avant cette fameuse finale. D’ailleurs, ils avaient remporté l’aller face aux Lions (2-1) dans une rencontre haletante. A Yaoundé ce mardi (20h00, heure algérienne), les coéquipiers de Vincent Aboubakar, faciles vainqueurs du Malawi (0-4) lors de la cinquième journée, devront impérativement prendre leur revanche.

« Nous savons qu’un nul nous suffit pour nous qualifier. Statistiquement cela nous donne environ 60% de chances. Mais les statistiques ne suffisent pas. Nous devons courir, nous devons travailler ensemble, nous devons faire le job sur le terrain, et c’est là qu’il faudra répondre présent (…) Nous ne devons pas gérer, nous devons jouer notre jeu » a rappelé le sélectionneur ivoirien, Patrice Beaumelle. Une opposition dont l’issue verra inévitablement un multiple vainqueur de CAN rater la prochaine Coupe du Monde. Côte d’Ivoire ou Cameroun, l’une des deux grosses nations pourrait retrouver le rendez-vous mondial après 2014 ou sera absente pour la seconde fois d’affilée..

Tunisie et Nigéria, gare au piège!

Ils avaient leur destin entre leurs mains mais ils se sont littéralement ratés en Guinée Equatoriale (défaite 1-0). Leader du groupe B avec 10 points et 3 unités d’avance avant d’affronter leurs bourreaux de la CAN 2015, les Aigles de Carthage devaient au minimum faire nul pour aborder la dernière rencontre de ce mardi sans être obligés de gagner. Face à la Zambie (20h00, heure algérienne), à Radès, les coéquipiers de Wahbi Khazri doivent l’emporter sous peine de voir le Nzalang Nacional (10 points) passer devant au classement en cas de succès.

De son côté, le Nigéria de Victor Osimhen accueille le Cap-Vert à domicile. Respectivement premiers et deuxièmes avec 12 et 10 points, Super Eagles et Tubaroes Azuls se disputeront la très espérée place en barrages. Avantage aux coéquipiers de Wilfried Ndidi, expérimentés et toujours présents lors des grands rendez-vous footballistiques. Néanmoins, la surprenante défaite des Nigérians (0-1) face au Centrafrique à Lagos en octobre dernier pourrait donner des idées à la nation de Ryan Mendes (17h00, heure algérienne).

 

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.