Nous contacter

A La Une

Futsal : stage de perfectionnement pour les entraîneurs à Alger

Publié

le

addani formation dtn futsal

La Direction technique nationale (DTN) de la Fédération algérienne de football (FAF) a indiqué sur son site officiel qu’elle organise jusqu’au 4 novembre, au Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires de Ben Aknoun (Alger), un stage de perfectionnement pour les entraîneurs de Futsal. L’Algérie accuse un retard énorme dans cette discipline !

Encadré par Abdenour Addani, formateur dans le club français du FC Sedan Ardennes, ce deuxième stage entre le cadre de la convention liant la FAF et le ministère de la Défense nationale (MDN). Dans une déclaration à la FAF.TV que le niveau des apprenants s’est nettement amélioré, Addani qui encadre un stage de formation d’entraîneur de Futsal au Centre régional de football de Sidi-Bel-Abbès, a déclaré :“J’ai noté avec beaucoup de satisfaction que le niveau des entraîneurs est de qualité. C’est très appréciable. J’ai trouvé des stagiaires beaucoup plus impliqués et surtout engagés à sortir le Futsal de sa léthargie.

Addani se déclare tout heureux de trouver des amoureux d’une discipline dont il était un de ses pratiquants dans les années 90. “C’est l’université qui m’a orienté vers cette discipline. J’ai fait mes premiers pas avec la sélection nationale avec laquelle j’ai pris part au mondial de 1994 en Chypre”, a dit cet ex-joueur de l’USM Bel-Abbés et du MC Bel-Abbés où il avait fait toute sa formation dans le football à onze.

Un retard immense à rattraper en Afrique

C’est en France qu’il va ensuite développer ses connaissances et obtenir des diplômes d’entraîneurs UEFA “A” et coacher notamment au SC Sedan et en devenir son responsable de la formation. “La COVID-19 nous a bloqué, on était bien lancé pourtant. N’empêche, j’ai trouvé des stagiaires engagés avides de sortir le Futsal au grand jour. Je suis confiant qu’avec une DTN et une FAF qui donnent de l’importance à cette discipline, on peut réussir le pari de relancer la discipline. Il faut aussi initier les jeunes à la pratique du Futsal qui sert aussi de base de formation du football à 11”, a conclu Addani.

Précisons que malgré ces belles paroles, sur le terrain, il faut admettre que l’Algérie accuse un immense retard sur le plan africain avec une absence remarquée de la sélection algérienne depuis de nombreuses années d’une simple CAN. En effet, l’EN de futsal ne dépasse pas le stade des éliminatoires et souffre d’une prise en charge peu sérieuse de la FAF. Alors que Hakim Medane, membre du Bureau Fédéral, a été chargé de réorganiser cette discipline, les résultats sur le terrain sont pratiquement invisibles. Il est plus que temps de se retrousser les manches et développer sérieusement cette discipline où le bagage technique du footballeur algérien n’est plus à démontrer.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.