Nous contacter

Equipe Nationale

KHADRA TIME/ EN A – EN A’ : À même mentalité, mêmes parcours et finalité ?

Publié

le

bougherra staff belmadi adjoint

L’équipe nationale est en finale de la Coupe Arabe FIFA 2021 qu’elle disputera, samedi (16h) au stade Al Bayt (Al Khor/Qatar), face à la Tunisie. Comme la sélection A face au Nigéria (coup franc victorieux de Mahrez), celle des A’ a composté son billet pour l’étape ultime dans le temps mort et sur coup de pied arrêté (penalty de Belaïli). Avant cela, les camarades d’Ilyes Chetti avaient sorti le Maroc après être passés par la séance des tirs au but. Ces deux scénarios ressemblent à ceux de l’Algérie de Djamel Belmadi lors de la CAN-2019 face au Nigérians et Ivoiriens auparavant. Peut-on s’attendre à un même dénouement ?

Les similitudes sont là pour les superstitieux. Cette équipe de Madjid Bougherra a des points communs avec celle de Djamel Belmadi. On a l’impression que l’ADN est le même. Les génomes sont Bounedjah, M’Bolhi, Benlamri, Brahimi et -bien évidemment- Youcef Belaïli.

L’envie n’est pas un hasard

Ces joueurs là étaient couronnés champions d’Afrique en Egypte. Quelques part, ils ont les chromosomes du succès et cette mentalité de la gagne qu’ils ont transmis au restant du groupe. Gagner et aller au bout des choses, c’est ce qu’ils ont appris avec Belmadi et c’est ce qu’ils continuent à appliquer sous la coupe de Bouggy. Le résultat est là : une place en finale pour tenter d’aller chercher une autre couronne, sur un autre continent. Après avoir conquis l’Asie, voilà El-Khadra pourrait mettre le monde arabe à ses pieds et confirmer sa suprématie.

Une domination et un esprit de conquérants qui ne sont nullement les fruits du hasard. Ce parcours dans le tournoi qatari a été précédé par certaines critiques concernant les choix de joueurs. C’était aussi le cas pour Belmadi avant qu’il aille triompher en Egypte. Difficile de ne pas confronter les deux campagnes. Même si le degré de difficulté est distinct.

Le prémonitoire et le sens du devoir

Pour l’instant, il y a comme des prémonition qui disent que la troupe du Magic se dirige de pieds fermes vers une fin fantastique si l’on transpose les évènements des A et A’. Ceci est pour l’aspect surnaturel. Néanmoins, on peut noter que cette seconde équipe des Verts sait aussi faire le boulot et montre beaucoup de caractère. Et ce, en dépit des aléas qu’elle peut rencontrer. On pense à l’interminable temps additionnel contre les Qataris ou l’insoutenable roulette russe face aux Marocains. Parfois, c’était difficile. Mais Bedrane & cie ont été plus forts que tous les éléments.

Certes, les composantes ne sont pas tout à fait les mêmes bien que Bougherra ait pu obtenir des renforts de qualités pour ce rendez-vous. Mais force est de constater la ressemblance dans l’envie de se surpasser et préserver l’image qu’ont construite Riyad Mahrez & cie. On appelle cela la continuité et le sens de responsabilité. Nos Dz l’ont compris, le maillot et le drapeau qu’on défend sont les mêmes.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.