Nous contacter

Actualités

MCO : Bernard Casoni, entraîneur surpayé pour un club endetté !

Publié

le

casoni argent mco malette

L’entraîneur français, Bernard Casoni, revient en Algérie qu’il a quittée l’année dernière, par la porte du MC Oran. Alors qu’il est en litige à la FIFA avec le MC Alger, le technicien de 58 ans vient d’être officiellement engagé par le revenant Tayeb Mehiaoui en lieu et place de Bachir Mecheri. Drôle de gestion pour un club qui croule sous les dettes. Le bricolage a encore de beaux jours en Algérie !

« Nous avons trouvé un accord final avec Casoni, qui se trouve actuellement bloqué en France, suite à la fermeture des frontières à cause de la pandémie du coronavirus (Covid-19). Le technicien français a signé un contrat d’un an, transmis par e-mail« , ont précisé des dirigeants du club phare de l’Ouest. La nouvelle direction du MCO était toute enthousiaste à l’idée d’annoncer le deal avec Bernard Casoni, occultant les gros efforts financiers qu’elle a dû consentir pour attirer ce technicien. Car si l’on compte son salaire et celui de son préparateur physique Rodolphe Duvernet, la facture est salée, qui plus est pour un club qui croule sous les dettes, n’ayant pas encore réussi à payer les 8 millions de dinars (à peu près 50 000 euros) qu’il doit à Jean-Michel Cavalli en guise de compensation pour seulement…deux mois de travail.

Il parait clair à travers cette opération que le nouveau président Tayeb Mehiaoui, qui revient aux affaires après un premier bail en 2010, ne cherche qu’à marquer les esprits et calmer un tant soit peu la gronde des supporters qui gagne en intensité chaque jour que Dieu fait. Car un club doit vivre selon ses moyens. Et les moyens, c’est ce qui fait justement défaut au MCO, saigné à blanc par les dettes et les frais des litiges qui se sont accumulés au fil des années. A terme, cette gestion au jour le jour risque fortement d’exploser aux visages des décideurs si aucune ressource financière n’est trouvée.

Un salaire de 17 000 euros/mois pour Casoni !

Qu’à cela ne tienne, Bernard Casoni (58 ans) a bel et bien signé. Selon nos informations, l’ancien rugueux défenseur de l’OM percevra un salaire confortable de 17 000 euros par mois, lui qui touchait la bagatelle de 22 000 euros mensuels au MC Alger. Son préparateur physique empochera 5000 euros/mois. Chômeur en France, coach « de renom » en Algérie. Il est attendu à Oran dès l’ouverture de l’espace aérien et la reprise des vols commerciaux.

Tayeb Mehiaoui place beaucoup d’espoir en Bernard Casoni, qui présente l’avantage de connaître le championnat algérien. Passé par le banc du MC Alger à deux reprises (2017-2018, puis 2019), il a été limogé à chaque fois pour insuffisances de résultats comme très souvent lors de ses précédentes missions (Lorient, Valenciennes, Club Africain ou Al Khor au Qatar). Inutile de préciser que le palmarès d’entraineur du natif de Cannes est totalement vierge. Par contre, il est intéressant de noter, qu’en homme averti, Bernard Casoni sait parfaitement blinder ses contrats. Ainsi, il a obtenu 364 000 euros pour rupture abusive de son contrat avec Valenciennes FC en 2017 et devrait empocher la coquette somme de 396 000 euros pour son litige avec le MC Alger. Le MC Oran est prévenu !

>> Deux entretiens exclusifs à lire sur LGDF concernant la gestion catastrophique du MC Oran :

Chérif El Ouazzani : « Ces dirigeants ont détourné l’argent du MCO pendant des années »

Abdelhafid Tasfaout : « Le MCO est dans un tunnel, le club est géré par la rue »

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.