Nous contacter

Décryptage

Mercato : Belaïli face à un sacré dilemme

Publié

le

belaili avant

Libéré, depuis le 16 décembre dernier, de son contrat avec le Qatar SC qui courait jusqu’à juin 2023, Youcef Belaïli est à la recherche d’un nouveau point de chute. Le milieu offensif de l’équipe nationale veut rallier l’Europe. Toutefois, les conditions du mercato hivernal peuvent empêcher son atterrissage sur le Vieux continent. Ses ambitions pourraient rester sur les tarmacs de la péninsule arabe. Surtout s’il ne fait pas des concessions salariales (très) conséquentes.

Même si se produire dans un championnat européen semble lui tenir à cœur, Youcef Belaïli risque de se rendre à la raison qui veut que la période n’est pas vraiment propice pour aboutir à une satisfaisante transaction. Les pistes évoquées sont multiples. Mais les offres les plus concrètes ne sont pas convaincantes. La réalité n’est pas toujours en synergie avec l’ambition.

600.000 euros/an en Espagne, sérieusement ?

La première approche véritable provenait d’Espagne. Un club de la Liga était disposé à offrir un salaire de 1 million d’euros brut soit 600.000 euros nets d’impôts. C’est quasiment 3 fois moins ce que l’Algérien percevait dans son dernier bail qu’il a résilié avec la formation qatari.

Clairement, on peut penser que cette proposition est insuffisante (voire insultante) quand on considère le talent du numéro 8 des Fennecs. Par ailleurs, on peut mentionner que du temps où il était au SCO Angers, il émargeait entre 35.000 et 40.000 euros mensuels.

À cette époque, il revenait de suspension et n’était pas le joueur confirmé et épanoui qu’il est aujourd’hui. C’est pourquoi percevoir 10.000 à 15.000 euros en plus n’est pas en adéquation avec les paliers que le natif d’Oran a franchis depuis cette période. Sur les trois années qui ont suivi, il est devenu un élément permanent dans les plans de Djamel Belmadi en plus d’avoir remporté une Ligue des Champions CAF et une CAN-2019. Ainsi, le CV mériterait plus de considération financière. Même si, on peut le concéder, la recrue a 29 ans.

Disponibilité non-immédiate, un préjudice 

Par ailleurs, le fait d’être engagé dans la CAN-2021 avec El-Khadra complexifie un peu le transfert vers une écurie européenne. Il est évident que les joueurs disponibles dans l’immédiat sont plus intéressants. Hélas, Belaïli ne jouit pas de cet avantage. De plus, le marché hivernal est souvent une fenêtre pour les opportunités.

Par conséquent, les acheteurs privilégient les coups à fort potentiel sécurité et à moindre coût. Certes, le Dz peut arriver pour zéro euro. Néanmoins, la tendance veut que tout directeur sportif essayera de profiter d’un éventuel manque d’offres véritables pour avoir la signature de l’ex-Espérantiste à moindres frais.

Le rêve à un (bas) prix

Concrètement, en l’espace d’un mois entre l’ouverture du mercato d’hiver (1er janvier) et sa clôture au 31 du même mois à 23h59, des choses peuvent se passer. La donne est simple: c’est soit l’Europe pour la tournure idéale, soit le Golfe pour un dénouement “bancal”.

De toute façon, il faudra revoir les ambitions salariales à la baisse pour jouer dans une Ligue UEFA. Sans pour autant brader ses services car, en termes de talent, Youcef Belaïli dépasse largement certains footballeurs qui évoluent dans des teams de première catégorie. La CAN-2021 pourrait lui servir à soigner plus sa cote et faire monter les enchères. D’autant plus que, sur les 10 derniers jours du mercato, on sera en pleine phase à élimination directe où la compétition atteint son point culminant. L’idéal pour flamber.

Et si jamais les Européens ne voudraient pas mettre le paquet, celui qui compte 29 sélections (6 buts et 14 passes décisives) sera quasi-certain d’être repris par un club du Golfe. Que ce soit en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis ou au Qatar Al-Sadd SC pourrait l’enrôler pour faire le binôme rêvé avec Baghdad Bounedjah, l’intérêt est permanent. On espère qu’il ira là où il mérite d’être, avec les as du ballon. Dans le cas échéant, il y aura une pincée de frustration. Mais tant qu’il maintient son degré de performance avec la sélection…

>> Lire également :

Mercato: Première offre alléchante d’Europe pour Belaïli 

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.