Flissi, Makhloufi, Benaïssa…Zoom sur les plus grandes chances de médailles pour l’Algérie !

C’est parti pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016 ! Pour sa 13ème participation et avec 64 athlètes, l’Algérie participera à 13 épreuves durant la plus prestigieuse compétition sportive de la planète qui démarre. Combien de médaille l’Algérie va-t-elle remporter ? Nul ne peut le prédire, même si le Comité Olympique algérien, sur la base des prévisions des fédérations, table sur 4 médailles. La Gazette du Fennec vous propose un coup de projecteur sur nos plus sérieuses chances ainsi qu’une présentation complète des athlètes algériens engagés. BONNE CHANCE ET SURTOUT…RAMENEZ NOUS DES MÉDAILLES !

« Les fédérations d’athlétisme, de boxe et de judo ont pronostiqué des médailles. Des athlètes comme Taoufik Makhloufi, Larbi Bouraâda et Mohamed Flissi ont les moyens de réaliser de belles choses. D’autres peuvent s’illustrer aussi. Nous avons offert toutes les conditions nécessaires aux sportifs pour réussir et c’est à eux maintenant de concrétiser », a fait savoir Mustapha Berraf l’emblématique président du Comité Olympique Algérien.

Entre le discours politique et la réalité du terrain il y a certainement un monde d’écart pour tous les athlètes engagés qui ont soufferts en silence de multiples problèmes de préparation dont il faudra forcément faire abstraction pour répondre présent lors de cette compétition planétaire qui démarre. Parce qu’il en va de l’honneur de l’Algérie de ne pas rentrer bredouille, malgré l’incompétence et la corruption qui gangrène le sport algérien et la majorité de ses fédérations sportives, gageons que nos représentants tenteront le maximum pour honorer ce drapeau Vert, Blanc et Rouge !

Athlétisme : 

Makhloufi définitivement dans la légende !

Principal pourvoyeur de médailles dans l’histoire des participations de l’Algérie aux Jeux Olympiques (7 médailles), l’athlétisme algérien constituera encore une fois le principal espoir lors de ces jeux de Rio. Logiquement, tous les espoirs reposent sur les épaules du talentueux Taoufik Makhloufi, le champion olympique en titre du 1500m à Londres. En forme, mais face à une concurrence féroce des Kenyans, l’athlète de 28 ans tentera de réaliser un doublé historique en conservant son titre. A moins qu’il ne décide de s’engager sur le 800m où il possède aussi les aptitudes pour monter sur le podium.

taoufik makhloufi faceSi Makhloufi décroche une médaille il fera mieux que Morceli !

Avec une gestion aussi lamentable de la discipline par la FAA il ne faudra pas s’attendre à des miracles de la part des autres athlètes algériens qui viendront essentiellement faire de la figuration. A l’exception du vaillant Larbi Bourrada (5ème aux Mondiaux de Pékin 2015 sur le décathlon) les chances sont en effet très minces pour les jeunes Keddar, Lahoulou ou Messaoudi qui viendront surtout pour apprendre.

ATHLETISME (15) : Taoufik Makhloufi (800 et 1500m), Larbi Bouraâda (décathlon), Souad Aït Salem, Kenza Dahmani, El-Hadi Laâmeuche et Hakim Sadi (marathon), Amina Bettiche, Ali Messaoudi, Hichem Bouchicha et Billal Tabti (3000m steeple), Amine Belfarar et Yacine Hathat (800m), Abdelmalek Lahoulou et Miloud Rahmani (400m haies), Salim Keddar (1500m).

BOXE :

Flissi veut renouer avec la tradition

La boxe arrive en seconde position avec 8 pugilistes présents à Rio, à leur tête Mohamed Flissi (52 kg) considéré comme la plus grande chance de médaille. Le talentueux boxeur de 26 ans participera à sa 2ème olympiade après celle de Londres où il avait déjà manqué de peu de ramener le bronze. Chef de file de la boxe algérienne, l’enfant de Boumerdès reste sur une médaille d’argent aux Mondiaux de 2013 au Kazakhstan puis une médaille de bronze en 2015 à Doha. Sur le plan africain, il a tout simplement tout glané (Champion d’Afrique 2014, médaille d’or  aux Jeux Méditerranéens en 2013 et aux Jeux Africains 2015). A lui de prouver qu’il a le talent pour s’inscrire dans la lignée du grand Hocine Soltani.

Flissi Mohamed JO 2012Flissi se pose en digne héritier de Soltani

Derrière Flissi, d’autres boxeurs peuvent aussi tirer leur épingle du jeu mème si c’est bien connu, le jeu des coulisses est impitoyable à ce niveau. On notera que les expérimentés Benchebla et Chadi, qui participeront à leur 3ème JO, peuvent dans un grand jour battre n’importe quel adversaire. Contrairement aux années précédentes, la préparation des boxeurs à été très satisfaisante avec de multiples stages à l’étranger.

BOXE (8) : Mohamed Flissi (52 kg), Fahem Hammachi (56 kg), Réda Benbaâziz (60 kg), Chadi Abdelkader (64 kg), Zoheïr Kedache (69 kg), Ilyas Abbadi (75 kg), Abdelhafid Benchebla (81 kg) et Chouaib Bouloudinet (91).

JUDO:

Bouyakoub et Benamadi prêts pour l’exploit

Le judo algérien sera présent à Rio avec 5 athlètes et celui qui est le plus proche du podium est incontestablement Lyes Bouyakoub (-100 kg), vu son classement mondial. Autre représentant talentueux, le Champion d’Afrique Abderrahmane Benamadi qui pourrait, selon les adversaires qu’il aura sur sa route, monter le plus haut possible. Dans un bon jour, Benamadi est capable de créer la surprise et on parierait bien une pièce sur lui.

abderrahmane-benamadi_2L’expérience de Benamadi pourrait faire la différence

Le président de la fédération algérienne de Judo (FAJ) Messaoud Mati a indiqué que « Notre objectif est d’aller le plus loin possible dans la compétition, mais tout dépendra du tirage au sort et de la forme des athlètes le jour de la compétition. Ils vont affronter les meilleurs mondiaux. Ce sera difficile mais tout est possible. Il faut d’abord penser passer les premiers tours car les repêchages ne commencent qu’en quart de finale« , a souligné Mati.

Au niveau féminin, si on regrettera l’absence de la Championne d’Afrique 2010, Kaoutar Ouallal (26 ans), on notera que les chances de victoire de Sonia Asselah (25 ans) sont très aléatoires. Capable du meilleur comme du pire, la Championne d’Afrique 2012 tentera de justifier au maximum l’immense privilège qu’elle a reçu d’être désignée porte-drapeau de la délégation algérienne.

JUDO (5) : Houd Zourdani (-66 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyes Bouyakoub (-100 kg), Mohamed Amine Tayeb (+100 kg) et Sonia Asselah (+78 kg).

LUTTE:

Benaïssa la surprise de l’Algérie ?

Forcément inconnu de la scène sportive algérienne en raison de la sous-médiatisation de sa discipline dans notre pays, le jeune Tarek Aziz Benaïssa (25 ans) n’en est pas moins une grande chance de médaille pour l’Algérie. Spécialiste de la lutte gréco-romaine, le natif de Bord Bou-Arréridj est considéré comme un athlète de très haut niveau par tous ses adversaires qui redoutent toujours de l’affronter.

Tarek+Aziz+Benaissa+Olympics+Day+10+Wrestling+KJML9wYlGe7xLe discret Benaïssa rêve d’aller le plus loin possible

Classé 5ème au championnat du monde à Las Végas en 2015, Benaïssa s’est difficilement incliné face au futur Champion du Monde avant d’accéder lors de repêchages à une place pour le bronze qu’il a raté de peu. En cas de tableau favorable lors de ces JO de Rio, Benaïssa pourrait décrocher une médaille selon l’avis des spécialistes. On l’espère tous !

LUTTE (3) : Tarek Aziz Benaïssa (-66 kg), Adem Boudjemline (85 kg), Hamza Haloui (98 kg)

ESCRIME :

Sintès ou l’incroyable histoire du revanchard

Grâce au travail remarquable de la Fédération algérienne d’escrime (l’une des fédérations les plus compétentes dans le marasme du sport algérien !) l’Algérie sera représenté à Rio par deux athlètes. Et encore on regrettera l’absence sur blessure de Roman Djitli (25 ans), qui était une sérieuse chance de médaille pour l’Algérie.

Ainsi donc, après la belle histoire de Léa Moutoussamy, qui était à 14 ans, la plus jeune participante des JO en 2012 à Londres, voici l’improbable histoire de Victor Hamid Sinthès (35 ans). Ancien champion du monde par équipe avec la France, le fleurettiste de Rueil Malmaison a changé de nationalité sportive après une embrouille avec la DTN française.

escrime salle harcha victor sintès« Transféré » en Algérie Sintès rêve de décrocher une médaille face à un Français !

« C’est un défi pour moi d’avoir opté pour l’Algérie, c’était un choix, ça ma coûté ensuite trois ans sans compétition internationale. J’ai pu participer à un tournoi de qualification et j’ai réussi à gagner mon billet pour Rio« , a déclaré ce petit-fils d’un ancien footballeur algérien. « L’objectif c’est de gagner le premier combat qui sera très difficile, ça va me lancer dans la compétition et tenter ensuite d’enchaîner les succès afin d’arriver dans les trois premiers ».

De son côté, l’escrimeuse algérienne Anissa Khelfaoui s’est montrée très enthousiaste avant d’aborder ses troisièmes olympiades, lors desquelles elle vise une médaille. »La préparation s’est déroulée dans de très bonnes conditions. Maintenant j’ai hâte d’être à Rio pour entrer dans le vif du sujet, et sentir l’ambiance des Jeux avant le début de la compétition« , a-t-elle expliqué à l’APS. Le rêve est permis.

ESCRIME (2) : Anissa Khelfaoui et Victor Hamid Sintès (fleuret).

MAIS AUSSI :

Les autres disciplines…

Le président de la fédération algérienne de tir sportif (FATS) Bouzid Rabah a indiqué que les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro (5-21 août) constituent une « excellente opportunité » pour le jeune athlète Bouaoud Chafik de se mesurer aux meilleurs mondiaux et d’améliorer ses performances en vue des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) 2018 en Argentine.

Le cycliste Youcef Reguigui, un des deux algériens qui prendra samedi prochain le départ de la course sur route aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016, s’est fixé comme objectif de terminer dans les 40 premiers.

Outre Reguigui, le cyclisme algérien est aussi représenté par le jeune Mansouri Abderrahmane, tout juste 21 ans, et qui espère tirer profit de l’expérience de son aîné à l’occasion de ces jeux pour les prochaines échéances dont les Jeux de 2020 à Tokyo.

RÉCAPITULATIF :

Sur les 10500 athlètes attendues à Rio 64 sont algériens…

Les 46 athlètes algériens qualifiés pour Rio + les 18 joueurs de football :

ATHLETISME (15) : Taoufik Makhloufi (800 et 1500m), Larbi Bouraâda (décathlon), Souad Aït Salem, Kenza Dahmani, El-Hadi Laâmeuche et Hakim Sadi (marathon), Amina Bettiche, Ali Messaoudi, Hichem Bouchicha et Billal Tabti (3000m steeple), Amine Belfarar et Yacine Hathat (800m), Abdelmalek Lahoulou et Miloud Rahmani (400m haies), Salim Keddar (1500m).

BOXE (8) : Mohamed Flissi (52 kg), Fahem Hammachi (56 kg), Reda Benbaâziz (60 kg), Chadi Abdelkader (64 kg), Zoheïr Kedache (69 kg), Ilyas Abbadi (75 kg), Abdelhafid Benchebla (81 kg) et Chouaib Bouloudinet (91).

JUDO (5) : Houd Zourdani (-66 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyes Bouyakoub (-100 kg), Mohamed Amine Tayeb (+100 kg) et Sonia Asselah (+78 kg).

LUTTE (3) : Tarek Aziz Benaïssa (-66 kg), Adem Boudjemline (85 kg), Hamza Haloui (98 kg)

VOILE (3) : Chérif Sahraoui Imène (Laser Radial), Bouras Hamza et Katia Belabbès (RSX).

GYMNASTIQUE (2) : Abdeldjalil Bourguieg et Farah Boufaden (artistique).

AVIRON (2) : Sid Ali Boudina et Amina Rouba (skiff individuel).

ESCRIME (2) : Anissa Khelfaoui et Victor Hamid Sintès (fleuret).

CYCLISME (2) : Youcef Reguigui et Abderrahmane Mansouri (sur route et contre-la-montre).

HALTEROPHILIE (2) : Walid Bidani (100 kg) et Fatma Zohra Hireche (75 kg).

NATATION (1) : Oussama Sahnoun (50m libre)

TIR SPORTIF (1) : Chafik Bouaoud (carabine à air comprimé 10 mètres).

FOOTBALL (sélection des moins de 23 ans/ 18 joueurs) : Abdelkader Salhi (GB), Farid Chaâl (GB), Miloud Rebiaï, Ayoub Abdellaoui, Ryad Kamar Eddine Keniche, Houari Ferhani, Abdelraouf Benguit, Abdelghani Demmou, Zakaria Draoui, Haris Belkebla, Mohamed Benkhemassa, Rachid Aït Atmane, Sofiane Bendebka, Zakarya Haddouche, Mohammed Benkablia, Abderrahmane Meziane, Baghdad Bounedjah, Oussama Darfalou

Saïd Benhammadi, La Gazette du Fennec

NB : nous demandons aux nombreux médias spécialistes du copier-coller qui se reconnaitront de respecter le travail de la rédaction de La Gazette du Fennec qui ne peut tolérer ce pillage d’informations honteux. Merci pour votre compréhension !

Ne manquez pas aussi !

Programme du samedi : Slimani débute au King Power Stadium

Grande journée de première pour certains interna...

De Leicester à Addis Abeba, l’attraction Mahrez est là !

L'Équipe nationale algérienne a frappé fort à Tc...

Discipline : Ferhat suspendu de toutes les équipes nationales

L'international "olympique", Zinédine Fe...

On a frôlé le drame à Bologhine !

Ce samedi à Bologhine, on a ...

Halilhodzic ne veut pas « mettre de l’huile sur le feu »

Plus que l’élimination, c’est la façon dont l’...

Êtes-vous incollable sur la saison 2015/2016 des Fennecs ?

La saison est déjà terminée. Pensez-vous être incollable sur les aventures des F...

Zetchi – Kerbadj : la situation s’envenime encore

De mal en pis! La relation entre la Fédé...

CAF: Programme de la dernière journée

Voici programme des rencontres de la 6e et dernière journée de la phase de poule...

U17 : L’Algérie n’ira pas à la CAN 2019 en Tanzanie

Tout comme la sélection U20 éli...

Algérie – Cameroun : Asselah préféré à Mbolhi ?

Milovan Rajevac pourrait bien n...

Click to Hide Advanced Floating Content