Nous contacter

A La Une

France : Farès Chaibi, l’inopiné du Toulouse FC

Publié

le

Depuis le début de l’exercice 2022/2023 en Ligue 1 Uber Eats, l’international algérien U23 Farès Chaibi est devenu, au fil des rencontres, une pièce substantielle du Toulouse Football Club allant jusqu’à contraindre l’entraîneur Philippe Montanier de modifier son schéma tactique, tant les performances du milieu de terrain de 19 ans n’ont pas cessé de graduer.

Farès Chaibi est ce type de joueurs ayant une capacité de mener une montée offensive significative afin d’apporter le soutien nécessaire à ses coéquipiers. Il sait également se montrer présent quand il s’agit de défendre. Depuis le début de saison, le milieu de terrain affiche une belle stat de 2 buts et 2 passes décisives en 5 titularisations (8 matchs joués). Formé dans un club de seconde zone à Lyon, il rejoignait gratuitement les U19 de Toulouse en 2019 échappant au radar de l’OL. L’Algérien s’est vite distingué au sein des jeunes du club. Ce qui lui a valu une promotion avec la réserve toulousaine.

L’histoire aurait pu s’écrire plus tôt mais …

En 2020, Farès Chaibi gravit les échelons avec l’ambition de disputer quelques matchs en équipe première. Malheureusement, ça ne s’est pas passé comme il l’aurait souhaité. D’abord, une blessure au genou qui l’a contraint de laisser les terrains pour quelque temps puis l’arrêt du championnat dû à la COVID-19. S’en suivra une contamination au virus (COVID-19) et une fracture à la clavicule. C’est peut-être ça qui l’a forgé qui sait ? Le mois de février dernier, le conseil d’administration lui offre finalement son premier contrat professionnel malgré zéro match en Ligue 2.

Personne ou presque n’imaginait un début aussi prometteur

Au sein du club, supporters, staff, conseil d’administration, personne n’imaginait un tel début avec les professionnels pour le natif de Bron (Lyon). Sauf lui : « Personnellement, je m’attendais à ça parce que je suis conscient de mes qualités et je sais ce que je sais faire. Je ne pense pas que tout le monde autour s’attendait à ce que j’arrive ici aussi rapidement. Moi personnellement je m’y attendais. Pas aussi vite mais chaque joueur a des objectifs et le but c’est de les accomplir. » Comme quoi l’ambition et la confiance en soi ça paie toujours.

Et pour les Verts ?

Convoqué par Ould Ali le mois de septembre dernier pour le stage des U23, Fares Chaibi devra continuer sur sa lancée s’il souhaite intégrer l’EN A de Djamel Belmadi. Face à un nombre significatif de concurrents au poste de milieu de terrain, Chaibi devra redoubler d’efforts afin de convaincre Belmadi, qui pourrait pourquoi pas, le convoquer pour le prochain stage des Verts prévu le mois de novembre prochain. A moins que la FFF s’en mêle et décide logiquement de convoquer un jeune talent qui éclot en Ligue 1 française.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.