Nous contacter

A La Une

FIFA – Comité Exécutif : Zetchi officiellement candidat !

Publié

le

zetchi k reunion faf

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, est officiellement candidat pour le comité exécutif de la FIFA ou du moins une commission interne. Contrairement à ce qu’il avait avancé lors de l’AGO de la FAF, celle-ci n’aura aucun représentant à la CAF. Décision prise en interne selon une information révélée à LGDF.

C’est fait. Kheireddine Zetchi a présenté officiellement sa candidature pour le comité exécutif de la FIFA, ou l’une de ses commissions. La demande du président de la FAF a été envoyée à la CAF, quarante-huit heures avant l’expiration des délais impartis.

Contrairement à ce qu’avait avancé Kheireddine Zetchi en marge de l’assemblée générale ordinaire de la FAF, cette dernière ne compte pas présenter de candidat pour les prochaines élections du comité exécutif de la CAF. Un choix dicté par les relations froides qu’entretient la fédération algérienne de football avec le centre de décision de l’instance africaine.

Pour Kheireddine Zetchi avoir un représentant au sein du noyau décisionnel de la CAF sous prétexte d’asseoir son influence n’a aucun sens, arguant que l’Algérie a été sacrée championne d’Afrique sans avoir eu à jouer de son aura ou ses relations dans les coulisses.

Zetchi refuse de se présenter pour les élections de la CAF

C’est de notoriété publique, Kheireddine Zetchi ne porte pas dans son cœur les membres dirigeants de la CAF et ne s’en cache pas. D’ailleurs, il a refusé récemment la proposition de se porter candidat pour la présidence de la CAF.

Au moment où seul Ahmad Ahmad, pourtant fragilisé par des affaires de corruption et très probablement poussé vers la sortie, était le seul candidat pour sa propre succession, le président de la FAF s’est vu suggéré l’idée de se porter candidat. Une proposition qu’il a déclinée de facto, préférant tenter sa chance au niveau de la FIFA.

Reste à savoir si le président Zetchi est candidat pour le comité exécutif de la FIFA, ce qui veut dire qu’il faudra qu’il se fasse élire par ses pairs, ou juste pour l’une des commission de l’instance internationale qui ne requiert pas forcément un passage par les urnes. Mais a priori, tout porte à croire qu’il optera pour la deuxième option, sachant qu’il faudra faire du lobbying et tenter de rallier à sa cause le plus grand nombre de présidents pour espérer gagner l’un des deux sièges de la CAF à la FIFA où le Marocain Faouzi Lekjaa est par ailleurs candidat.

Une candidature et un aveu de pérennité

La candidature de Kheireddine Zetchi pour un siège à la FIFA est en soi un signe fort qu’il ne compte pas abandonner son poste de président de la FAF à l’issue de son mandat, le mois de mars prochain. L’investissement du dirigeant de 55 ans sur la scène internationale est un indice on ne peut plus clair sur son intention de se représenter aux prochaines élections de la FAF.

Naturellement, l’homme préfère entretenir pour le moment le suspense, en déclarant récemment qu’il n’a pas encore décidé s’il sera candidat ou pas, mais tous les indices laissent penser qu’il sera bel et bien candidat à sa propre succession.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

Publicités