Nous contacter

A La Une

Ligue des Champions (MCI – CHE 0-1) : Le coup de « Blues » pour Mahrez et City

Publié

le

20210529 223601

Manchester City ne remportera pas la première Ligue des Champions de son histoire. Les Citizens ont été battus par Chelsea (0-1) en finale ce samedi soir à Porto (Portugal). Au stade du Dragon, c’est le Blues, décorés pour la 2e fois dans cette épreuve après 2012, qui étaient en feu.

Pep Guardiola a voulu faire le jeu et a fini par voir son dispositif déjouer. Sachant que les Blues ont souvent opté pour un bloc assez avancé, il a décidé de ne mettre ni Rodri ni Fernandinho, ses deux sentinelles habituelles, dans le onze. Un choix fatal puisque cela a complètement déséquilibré son plan. Certes, les coéquipiers d’Azpilicueta ne sont pas passés par l’axe en optant pour des projections sur les ailes.

Thomas Tuchel et ses troupes ont vite trouvé la brèche pour s’inviter dans les 30 derniers mètres des Mancuniens. Après avoir vu Werner vendanger deux occasions réelles (9e et 14e), les Londoniens fini par faire sauter le verrou d’Ederson à 3 minutes de la pause grâce à Havertz. Un but venu conclure la domination des camarades de Kanté auteur d’un match gargantuesque. A la pause, les Citizens voyaient déjà le trophée leur filer.

Mahrez discret … comme ses coéquipiers

Riyad Mahrez, titularisé pour ce grand rendez-vous, n’a pas eu beaucoup de ballons à gratter sur l’aile droite en première période. En face, il avait un Chilwell qui le connaît parfaitement car ils avaient évolué ensemble du côté de Leicester City. L’Anglais a donné du fil à retordre à l’Algérie avec sa faculté de projection vers l’avant. Dans le repli, le Fennec n’a pas franchement brillé. Mais c’était à l’image de tout le bloc City qui n’était pas dans le bon tempo.

Au retour des vestiaires, Pep Guardiola a décidé de maintenir son onze  initial sans apporter de changements. Entêtement ou foi en ses idées ? Seule la suite du match pouvait nous le dire. En tout cas,  l’emprise de Chelsea n’a pas vraiment lâché. Pour ne rien changer, Kevin De Bruyne, métronome habituel des Skyblues a dû quitter ses partenaires après un contact rude avec Rudiger. Sonné, le Belge a été remplacé par Gabriel Jesus (58’).

Guardiola essaie de rectifier le tir… en vain

Ce fait de jeu a obligé Guardiola de revoir sa tactique après l’heure de jeu en sortant Bernardo Silva pour Fernandinho (64’). Une demi-heure pour essayer de refaire le retard contre un adversaire bien  en place. à la 72e minute, la formation de Londres est passé tout proche de faire le break voyant Pulisic manquer le cadre de peu (72′).

Sans idées, Guardiola a sorti Agüero, buteur historique du club, du banc lui offrant son dernier quart d’heure avec le maillot bleu ciel.  Tuchel a répondu à cela en incorporant Kovacic afin de verrouiller définitivement l’entre-jeu au moment où les champions d’Angleterre avaient le pied sur le ballon. Une possession stérile pour Mahrez, passé à deux doigts d’égaliser dans le temps additionnel (90’+7) , & cie qui n’ont jamais pu mettre le keeper Edouard Mendy en danger tout au long de cette explication. Le triomphe est revenue à l’équipe la plus efficace et celle qui a eu la meilleure approche tactique. Guardiola pourra se lamenter et ressasser ses choix initiaux qui l’ont privé d’une troisième consécration européenne après celles signées en 2009 et 2011 avec le FC Barcelone.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.